Vous êtes ici : Accueil > Publications > Biodiversité

Publications Biodiversité

Imprimer la page

Les mares sont des milieux de vie qui permettent à la faune régionale d’accomplir tout ou une partie de leur cycle biologique (reproduction, source de nourriture…). Parmi cette faune, trois grands groupes fonctionnels peuvent être identifiés, à savoir les amphibiens, les libellules et les coléoptères aquatiques.

Les liens entre l’activité agricole et la présence de la faune sauvage dans les champs sont évidents.

La faune gibier a besoin de milieux diversifiés pour se nourrir et se reproduire. Mais l’uniformité des cultures gagne du terrain et les zones non cultivées se raréfient. Le petit gibier de plaine s'en trouve fragilisé. De...

Au préalable, nous pourrions définir l’agroforesterie comme étant un mariage entre arbres et cultures, la rencontre entre environnement forestier et le monde agricole au sein de la même parcelle.

12 fiches conseils pour préserver et valoriser les prairies en plaine maritime picarde, élaborées dans le cadre du programme du maintien de l'élevage en zones humides.

La chambre d’Agriculture Hauts-de-France est partenaire du projet AGFORWARD qui vise à promouvoir les pratiques agroforestières en Europe. Dans ce cadre la, elle suit un réseau de parcelles agroforestières et étudie notamment l’influence des aménagements agroforestiers sur le salissement des parcelles par les adventices.

L’ensemble des êtres vivants est regroupé dans un système de classification qui est souvent représenté par un arbre dont l’extrémité de chaque branche représente une espèce.

 

Les mares sont des milieux aquatiques atypiques, faisant partie intégrante de nos paysages, et en particulier des paysages agricoles. Malgré l’absence de définition officielle, on considère qu’une mare est une petite étendue d’eau stagnante, de faible profondeur et sans système de contrôle du niveau d’eau. Ce sont des habitats...

Mises en place en 2008 par le Conseil Régional de Picardie, avec l’appui des agriculteurs, les mesures MAE prairies et paysages ont pour objectif de maintenir et de favoriser la biodiversité, notamment par le maintien des éléments du paysage, tels que les bosquets, les haies, les arbres ou les mares.

Les haies et fragments forestiers picards sont parés de bénéfices environnementaux concernant le maintien et la circulation de la biodiversité floristique et faunistique. Le projet Forhaie, piloté par l’Université Picardie Jules Vernes, a mesuré le rôle des haies ou bois sur la présence de carabes.

Depuis plusieurs années, les Chambres d’agriculture picardes étudient l’impact des systèmes agroforestiers sur les grandes cultures afin de répondre aux questions des exploitants. Quels sont les bénéfices environnementaux ou agronomiques ? De quelles aides peut-on bénéficier ? Et bien sûr, quel est l’impact économique de...