Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: Semer des prairies aussi pour … la biodiversité !

Un semis de prairie joue un rôle important dans un système d’exploitation agricole souhaitant globalement favoriser la biodiversité. La prairie offre un habitat pour la faune champêtre, permet aux pollinisateurs et auxiliaires de cultures de trouver nourriture et refuge.

  • Périodes de semis
    Il faut toujours rechercher une implantation rapide pour proscrire totalement les désherbages. Les semis sous couvert seront les plus « sûrs » et se réaliseront surtout au printemps, sous couvert de céréales. Cette technique évitera de laisser du sol nu et limitera donc la possibilité aux espèces indésirables de s’implanter mieux que le semis.
  • Choix des espèces
    La diversité des espèces semées est à rechercher, pour l’alimentation comme pour la biodiversité. Les mélanges de graminées et de légumineuses permettront d’allonger la période de floraison et d’épiaison.
    On peut enrichir le semis de graminées avec différentes espèces de fleurs sauvages indigènes et des légumineuses à floraison tardive (Trèfle violet tardif, Lotier corniculé, Sainfoin…).
  • Dates de récolte
    Les récoltes tardives (juillet) seraient les plus propices à la biodiversité. Toutefois, dans le raisonnement d’un système fourrager, il faudra bien prendre en compte que ce foin tardif sera fibreux, les graminées auront perdu leurs grains. Ce fourrage aura une valeur alimentaire proche de la paille et sera utilisé pour des animaux à faibles besoins, ou en foin de structure pour la rumination.

Vos objectifs d’utilisation sont primordiaux dans les prévisions d’implantation de prairies. Prenez en compte tous ces éléments pour choisir au mieux !

Contact : Claire Beller – Chambre d’agriculture de l’Oise
Pour en savoir plus : www.gestionsdeterritoire.fr

Crédits photos : Claire Beller / CA Oise