Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: Les jachères faune sauvage, un plus pour la biodiversité !

 

Les surfaces gelées environnement faune sauvage ne sont plus obligatoires depuis 2008. Ainsi, nous sommes passés en l’espace d’une dizaine d’années, à plus de 5000 hectares implantés en région Picardie à moins de 1000 hectares aujourd’hui !

Pourtant, tous les agriculteurs ont dans leur exploitation un coin de parcelle difficile à exploiter, une bordure boisée moins productive ou encore une mauvaise terre qu’ils pourraient valoriser autrement…

Or, les Jachères Faune Sauvage (JEFS) présentent de nombreux atouts. Elles offrent d’abord le gîte (zone de refuge) à la petite faune sédentaire de plaine, notamment la Perdrix grise, et aussi le couvert (zone de nourriture), notamment pour les poussins, insectivores contrairement aux adultes. Judicieusement réparties sur l’ensemble du territoire, elles assurent une répartition homogène des populations de gibier.

 

 

Certains couverts de JEFS, notamment à base de phacélie, de légumineuses ou de fleurs comme la Centaurée ou le Cosmos, présentent également un intérêt alimentaire pour les pollinisateurs comme l’abeille domestique. Outre leur intérêt écologique, les jachères jouent également un rôle non négligeable dans la lutte contre l’érosion des sols, la protection de la qualité des eaux ou encore la préservation des paysages.

Sur la base du volontariat, une douzaine de mélanges divers et variés pour la faune sauvage et plus largement en faveur de la biodiversité sont proposés aux exploitants agricoles, sous certaines conditions, par les fédérations départementales des chasseurs.

Pour plus de renseignements, merci de vous rapprocher des référents départementaux.

Auteurs et contacts :
Aisne – Stéphane Legros – 03 23 23 87 95 – 06 76 48 25 47
Oise – Candice Barjat – 03 44 19 40 49 – 06 26 25 06 96
Somme – Anthony Danesin – 03 22 82 90 80 – 06 29 05 23 15