Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: La ripisylve, un investissement agro-écologique, en bordure de cours d’eau, aux intérêts multiples

Venant du latin "ripa", la rive et "sylva" la forêt, la ripisylve est une bande boisée située le long des cours d'eau. Lorsqu'elle est en bon état, on y retrouve plusieurs strates de végétation et plusieurs essences, le tout sur une largeur de quelques mètres (au delà, on parle de forêts alluviales).

Autrefois, détruite par des entretiens massifs du cours d'eau et des usages anthropiques, la ripisylve fait maintenant l'objet de programmes de restauration et d'entretien. En plus de ses atouts pour la biodiversité, elle possède de nombreux intérêts pour l'agriculteur comme pour le pêcheur ou le citoyen "lambda"...

Un des plus importants pour un propriétaire foncier est la stabilité des berges assurée par l'ancrage racinaire des arbres. En milieu agricole, la ripisylve permet également d'améliorer la qualité de l'eau que ce soit par absorption de nitrates ou bien encore par rétention des particules de terres issues de l'érosion agricole. Selon sa hauteur, elle sert d'abri naturel pour les animaux et de brise-vent. Enfin, elle peut également être une source de revenus par la production de bois (de chauffe ou d'œuvre selon la qualité des arbres et les entretiens réalisés).

Les plantations sont en partie finançables (mesures agroenvironnementales, financements régions, agence de l'eau, Europe..). Depuis 2008, le Centre Régional de la Propriété Forestière Nord Pas de Calais Picardie conseille la réalisation et l'entretien des ripisylves auprès des acteurs de l'eau (syndicats de rivières, communautés de communes...).
Sur le territoire Picard, ce sont plus de 20 km de ripisylves qui ont été plantés avec le conseil du CRPF.

Auteur et contact : Noémi Havet  - Centre Régional de la Propriété Forestière Nord-Pas de Calais Picardie 
Pour tout renseignement supplémentaire des documents sont à votre disposition sur le site du CRPF et sur www.gestionsdeterritoire.fr

Crédits photos : N.Havet/CRPF Nord Pas de Calais-Picardie