Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: La gestion des prairies humides

Les prairies humides fauchées ou/et pâturées sont des habitats riches en biodiversité (flore et faune). Inondées ou gorgées d'eau en hiver, elles sont fort utiles à la régulation des cours d'eau, notamment pour la prévention des inondations. Elles sont à la fois le meilleur outil de gestion écologique et d’entretien applicable aux zones humides et l'un des moyens d'entretenir des mosaïques d'habitats et milieux plus ou moins ouverts. Ces milieux sont encouragés en Europe dans le cadre de la PAC par les mesures agro-environnementales (MAE T).

Exemple : Le site Natura 2000 de la Moyenne Vallée de l’Oise (MVO)

Il s’étend sur presque 6000 ha pour 3000 ha de prairies, 1700 ha de boisement et le reste en friche, culture et surfaces en eau et urbanisée.
39 éleveurs de l’Aisne et 20 de l’Oise se sont engagés en MAE T de gestion extensive de l’herbe, soit 55% des prairies de la moyenne Vallée contractualisées, avec une concentration importante sur le secteur-de Condren- Beautor (cartes) :

  • en vert, les mesures « râle des genets » RA1 et RA2 de fauche centrifuge  tardive (après le 25/06)  avec bandes refuge.
  • Les autres couleurs indiquent la réduction (cu1, he2) ou suppression (cu2, he3)  de la fertilisation sur des parcelles fauchées  en centrifuge avec bande refuge, ou pâturées, sans date imposée de première exploitation.

Ce secteur est une zone d’écoute privilégiée du râle des genets.

L’avenir des prairies humides ne peut passer que par le maintien de l’élevage dans des conditions techniques,  économiques et administratives acceptables par les éleveurs.

Contact & Auteur : Annick Geoffroy – Chambre d'agriculture de l’Aisne

Pour plus d’informations : www.gestionsdeterritoire.fr