Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: Entretien des larris et savarts pour concilier élevage et biodiversité patrimoniale

Larris et savarts des milieux en forte régression

Les pelouses sèches constituent des milieux naturels originaux en Picardie. Héritées des anciennes activités pastorales, elles ont vu leurs surfaces diminuer d’environ 95 % au XXème siècle par arrêt de ce mode d’élevage. Elles représentent de nos jours un enjeu majeur pour le maintien de la biodiversité.

Le retour de l’élevage pour favoriser la biodiversité patrimoniale

Taillés dans le socle calcaire par l’écoulement ancien des rivières et par l’érosion, les coteaux crayeux ont toujours marqué les paysages picards. Le sol, pauvre en éléments nutritifs et ne retenant pas l’eau, est à l’origine d’une végétation et d’une faune particulières au caractère méditerranéen ou montagnard.

Par embroussaillement, les espèces typiques des pelouses calcicoles ont fortement régressé. La remise en œuvre de pratiques de gestion adaptées (coupe des arbres et arbustes, fauche ou pâturage) permet le maintien, voire le retour d’un patrimoine naturel précieux. Des mesures agro-environnementales disponibles au niveau régional peuvent y concourir.

Contacts des Conservatoires d'espaces naturels de Picardie :
CENP Aisne – Thibaut GERARD
CENP Oise – Damien TOP
CENP Somme – Clémentine COUTEAUX

Contact & Auteur : Régis Wartelle Chambre d'agriculture des hauts-de-France - 03 22 33 69 54

Pour plus d’informations : www.gestionsdeterritoire.fr