Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: Elagage des haies et arbres de haut-jet, intervenir en préservant les espèces cavernicoles et la petite faune terrestre

Les arbres vivants et ceux morts sur pied ou tombés au sol sont des éléments favorables à la biodiversité. Leurs cavités offrent des gîtes pour les espèces cavernicoles (oiseaux et chauves-souris), les souches et tas de branches accueillent la petite faune terrestre (hérissons, batraciens).

Les haies sont plus favorables à la faune et la flore quand elles font l’objet de peu d’interventions. Néanmoins, un entretien régulier permet de préserver les voies de circulation et de façonner la haie. Le maintien d’une bande herbacée entretenue par une fauche tardive, en bordure est un critère essentiel de maintien de refuge naturel.

L’entretien des arbres de haut jet sera réalisé par une taille douce, légère et régulière tout au long de sa vie. Le lierre n’est pas néfaste, il sert de refuge à bon nombre d’animaux.
Dans l’intérêt de la végétation et de la faune, la période d'octobre à fin février semble être le meilleur compromis pour l'entretien. Attention, une mise en lumière brutale risque de favoriser les espèces envahissantes si elles sont présentes dans le sous-étage.

D’une manière générale :

  • Un travail respectueux des végétaux sera plus propice à la faune.
  • Une vitesse de travail moindre et une observation au préalable de la zone, accorderont à la faune un temps de fuite salvateur même pour des animaux adultes.

A retenir : si vous trouvez un animal blessé lors des travaux d’entretien contacter le centre de sauvegarde régional de la faune sauvage, géré par Picardie Nature, au 03 62 72 22 59.

Contact : Damien Top – Conservatoire des Espaces Naturels de Picardie – Antenne de l’Oise
Crédits photos : D.Top/CENP Oise