Vous êtes ici : Accueil > Publications

La publication en détail

Imprimer la page

Biodiversité en pratique: Agroforesterie, un salissement plus ou moins important ?

 

La mise en place d’un système agroforestier suscite de nombreuses interrogations dans divers domaines. Une des questions récurrente posée par les agriculteurs est : « La présence de bande enherbée aux pieds des alignements d’arbres favorise-t-elle le salissement de ma parcelle ? »

D’après de récentes études…
En toute logique, la bande enherbée constitue un stock d’adventices qui peuvent, après dissémination des graines, coloniser la culture associée.
Néanmoins, d’après de récentes observations, cette colonisation ne semble pas systématique et seraient limitées. En effet, l’étude menée sur plusieurs parcelles tendent à montrer que les adventices colonisent la culture agricole sous forme de patch et non de manière homogène, et cela que la parcelle soit conduite en bio ou en conventionnelle. De plus, ces adventices étaient très localisés et se situaient, le cas échéant, en périphérie immédiate des alignements d’arbres (1m à 3m dans la culture), et non dans le milieu des cultures.
Les observations permettraient, également, de dégager certaines tendances en fonction de la conduite de la parcelle. Les parcelles en bio sont sujettes à un salissement légèrement plus important, par rapport à une parcelle conventionnelle, mais qui resterait acceptable pour les agriculteurs concernés.

A dire d’agriculteur agroforestier…
Le salissement ne semble pas plus important que dans une parcelle agricole classique. L’utilisation des herbicides ou le désherbage mécanique doit se faire à la bonne période, comme dans une parcelle non agroforestière.

En conclusion…
Les tendances, récemment observées sur des parcelles où les alignements sont jeunes, permettraient donc de dire que le salissement en agroforesterie n’est pas plus important que sur des parcelles normales. Des études menées sur plusieurs années permettront de confirmer ces premières observations  et devraient rassurer les agriculteurs tentés par l’agroforesterie.

 

 

 


Contact: Gaëtan Degrumelle - Chambre d’Agriculture de l’Oise - 03 44 11 45 35

 

 

 

Pour plus d’informations : www.gestionsdeterritoire.fr

 

 

 

Crédits photos: CRA Picardie