Espace employeurs

Imprimer la page

AEF Emploi : 3.015 euros pour l’embauche d’un nouveau salarié

Le Fafsea favorise l’embauche en aidant financièrement les entreprises agricoles de moins de 11 salariés à recruter et à former.

Plus de 9 entreprises adhérentes au Fafsea (fonds d’assurance formation des salariés d’exploitations et entreprises agricoles) sur 10 ont un effectif salarié inférieur à 11. Un nombre important de ces structures hésite à recruter face aux multiples contraintes du quotidien. Afin de participer au développement de l’emploi qualifié, les partenaires sociaux du Fafsea ont décidé de création de l’AEF Emploi (accompagnement de l’effort de formation).


L’objectif est d’inciter les très petites entreprises à franchir le pas du recrutement tout en améliorant leur performance et en palliant les difficultés d’inadéquation des candidats aux postes proposés.

La formation professionnelle du nouveau salarié est assurée en interne dans l’entreprise, encadrée par l’accompagnement d’un prestataire référencé par le Fafsea qui définit le projet de formation, le suit, l’évalue et s’occupe de toute la partie administrative concernant le Fafsea.

Des aides financières sont dégagées en faveur de l’entreprise pour la mise en place du dispositif (3.015 euros).

L’AEF Emploi s’adresse uniquement aux entreprises volontaires de moins de 11 salariés dont le secteur d’activité relève du Fafsea (exploitations agricoles, entreprises de services à l’agriculture, entreprises équestres, entreprises du paysage…).

Il vise des salariés nouvellement recrutés, soit en CDI (contrat à durée indéterminée), soit en CDD (contrat à durée déterminée) d’une durée de 6 mois minimum. Seuls les contrats aidés sont exclus du dispositif (apprentissage par exemple).


 Téléchargez la plaquette de présentation de l'AEF Emploi

Les Chambres d'agriculture de l'Oise et de la Somme vous accompagnent dans votre dossier AEF emploi

Le dispositif AEF Emploi se déroule en 8 étapes :

1 – L’entreprise recrute un salarié
2 – L’entreprise construit avec la Chambre d’agriculture le projet de formation de son salarié
3 – La Chambre d’agriculture s’occupe de toute la partie administrative concernant le Fafsea
4 – Le Fafsea verse à l’entreprise une avance de 2.010 euros (nets de taxes)
5 – L’entreprise met en œuvre la formation en interne
6 – À l’issue de la formation, la Chambre d’agriculture dresse au Fafsea le protocole individuel de formation avec l’évaluation, les feuilles d’émargement et sa facture
7 – Le Fafsea règle à l’entreprise le solde de l’opération soit 4.690 euros (nets de taxes)
8 – Le Fafsea encaisse la participation de l’entreprise au projet d’un montant de 3 685 euros (nets de taxes)

 Contacts :

Oise : Sabrina Tournay, 03 44 11 44 25

Somme : Anne Hotte, 03 22 33 69 27

Grilles des salaires au 1er janvier 2017