Climat

Imprimer la page

Des engagements internationaux, européens et nationaux

Les engagements pour le climat se déclinent :

- Au niveau international dans les protocoles de Kyoto (1997) et de Cancun (2010).

- Au niveau européen, le Paquet Energie Climat (2008) dit « 3 x 20 en 2020 » consiste :

  • à améliorer l'efficacité énergétique de 20 %, porter la part de renouvelable dans la consommation finale d’énergie d’ici 2020
  • et réduire de 20 % les émissions de CO2 d’ici 2020


- Au niveau national, les lois Grenelle 1 et Grenelle 2 ont renforcé ces objectifs et fixent de nouvelles obligations pour les collectivités locales avec l’adoption obligatoire d’un Plan Climat Energie Territorial (PCET) pour toute collectivité supérieure à 50 000 habitants.


Leur déclinaison en Picardie

Le Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE), créé par la loi du 12 juillet 2010, a sa déclinaison picarde depuis juin 2012.

Le SRCAE s’impose aux Plans Climat Energie Territoriaux (PCET), qui doivent être compatibles avec celui-ci.

Il comprend des orientations qui doivent permettre de se conformer aux objectifs pris par la France de diviser par 4 (- 75%) les émissions de gaz à effet de serre.

De plus, ce sont près de 10 PCET obligatoires qui sont finalisés ou en cours de finalisation (Conseils généraux, Communauté de Communes, Communautés d’Agglomération).

D’autres PCET, non obligatoires, sont élaborés ou en cours d’élaboration, notamment dans le cadre de :

  • Pays (Pays des Sources),
  • Parcs Naturels Régionaux (PNR Picardie Maritime dans la Somme ou PNR Oise Pays de France dans l’Oise).

Les PCET ne sont pas directement opposables, ils doivent cependant être pris en compte par les documents d’urbanisme dont le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) et le Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Le SRCAE, et ses orientations et dispositions qui concernent l’agriculture et la forêt, est consultable sur www.picardie.fr/signature-du-SRCAE.

Le SRCAE est révisé tous les 5 ans.


Les Chambres d'agriculture s'impliquent

Réduction d’intrants (engrais minéraux, produits phytosanitaires), circuits courts, autonomie alimentaire, banc d’essai tracteurs, amélioration de la biodiversité et déploiement du plan de performance énergétique, sont autant d’actions déjà mises en œuvre par les Chambres d’agriculture pour répondre aux objectifs des schémas.

Cette implication est illustrée dans les articles de presse ci-dessous :