Vous êtes ici : Accueil > Environnement & territoires > Eau & sol > Erosion > SAULCHERY

Aménagements hydrauliques des coteaux viticoles de SAULCHERY

Imprimer la page

Lors de l’orage de juin 2009, la commune de SAULCHERY fut durement impactée par les coulées de boue issue du bassin versant viticole et forestier. Aux nombreuses habitations et infrastructures dégradées s’ajoutaient la nécessité de reloger temporairement plusieurs familles.

Même si elles sont dans des proportions moindres à celles de 2009, ces inondations par coulée de boue sont récurrentes sur Saulchery.

Aussi, la commune a décidé d’entreprendre un projet d’aménagements hydrauliques du coteau avec l’objectif prioritaire de limiter l’impact des ruissellements sur les habitations. Ces aménagements permettront également de limiter l’érosion des parcelles viticoles et d’améliorer l’état des chemins.

Pour conduire ce projet, la commune s’appuie sur un groupe de travail regroupant viticulteurs et conseillers municipaux ainsi qu’un maître d’œuvre – la société CEREG, et un assistant au maître d’ouvrage – la Chambre d’agriculture de l’Aisne.

LES ETAPES

14 MARS 2018 - REUNION D'INFORMATION DES PROPORIETAIRES ET EXPLOITANTS VITICOLES

Télécharger le diaporama de la réunion

Pour rappel, les documents concernant le projet (mémoire et plans) sont téléchargeables ci-dessous, au niveau du chapitre "2017 - Finalisation du projet" 

Télécharger le compte-rendu de la réunion

2017 - FINALISATION DU PROJET

Les différentes étapes exposées ci-dessous et les échanges au sein du groupe de travail ont permis d’aboutir au projet finalisé d’aménagements hydrauliques du coteau de Saulchery.

 Téléchargez le rapport (parties 1, 2 et 3) et les cartes du projet.

Une réunion de présentation aux exploitants et propriétaires viticoles est organisée le 7 février pour présenter l’ensemble de ce projet et répondre aux questions.

Suite à la finalisation du projet, les entreprises seront consultées afin d’identifier le coût global définitif de l’opération. Conscient de l’ampleur financière du projet, le groupe de travail et la commune choisiront alors les opérations à réaliser prioritairement et celles à prévoir dans un 2nd temps. Tous ces éléments devront figurer dans le futur dossier de Déclaration d’Intérêt Général, soumis à enquête publique.

2016 – GEOTECHNIQUE et DOSSIERS REGLEMENTAIRES

Avec l’accord des propriétaires, les études géotechniques réalisées en 2016 ont permis de confirmer les possibilités d’aménagements et d’affiner leurs règles de conception (pente, réutilisation des matériaux, etc.).

En parallèle, les dossiers réglementaires nécessaires à la mise en œuvre du projet ont été rédigés par le maître d’œuvre sur la base d’échanges avec le groupe de travail notamment pour la clef de répartition des dépenses. Celle-ci fixe notamment les propriétés appelées à cotiser pour le remboursement des travaux dans le cadre de la Déclaration d’Intérêt Général, au titre des propriétés ayant rendu les travaux nécessaires ou y trouvant un intérêt.

2015 – RENDU DE L’AVANT-PROJET

L’avant-projet permet d’affiner la conception des aménagements envisagés au stade des études préliminaires, voir de la modifier en fonction des retours des propriétaires rencontrés et des levés topographiques menés en 2014. Il permet également d’avoir une estimation financière précise du coût du projet et d’entretien.

2014 / 2015 – RENCONTRE DES PROPRIETAIRES ET EXPLOITANTS IMPACTES PAR DES AMENAGEMENTS

La commune souhaite associer dès le début du projet les personnes potentiellement impactées par l’implantation d’un bassin ou d’une canalisation. Aussi, des rencontres sont organisées avec tous les propriétaires et exploitants concernés pour avoir un 1er retour et recueillir leurs autorisations pour la réalisation de levés topographiques. De nouvelles réunions sont ensuite réalisées pour confirmer la conception des ouvrages sur ces parcelles et permettre la réalisation des études géotechniques

2013 – RENDU DES ETUDES PRELIMINAIRES

Les « études préliminaires » constituent la 1ère phase, avec une vision très générale et encore imprécise des aménagements à concevoir. Il s’agit d’une base, qui est affinée ensuite pour parvenir jusqu’à des plans et métrés précis des ouvrages en dernière phase dite de « projet ».

Sur Saulchery, ces études préliminaires ont abouti à placement approximatif des bassins, canalisations, chaussée béton. Les échanges avec le groupe de travail ont permis de faire évoluer le projet en tenant compte des observations de terrain de chacun.

2012 – CAHIER DES CHARGES POUR CHOISIR UN MAITRE D’OEUVRE

Plusieurs réunions avec le groupe de travail ont permis de définit le cahier des charges technique, financier et réglementaire pour recruter le bureau d’études – dit « maître d’œuvre » - en charge de concevoir le projet. La société CEREG retenue a ainsi collectée lors de réunions de terrain les informations nécessaires pour proposer un 1er scénario d’aménagements.

Contacts

Aisne - Mission Erosion
Stéphanie Ambrosino
03 23 22 50 75