Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Imprimer la page

Collecte des huiles usagées

Depuis un an, la prestation d'enlèvement des huiles usagées n’est plus gratuite. Découvrez la liste des collecteurs agréés.

Les huiles noires sont des huiles usagées d'origine minérale ou synthétique dont la collecte et le traitement sont réglementés depuis 1979. Tout détenteur d'huiles usagées a pour obligation de les remettre à un ramasseur agréé par la préfecture ou d'assurer lui-même le transport vers un centre d'élimination agréé. Peu biodégradables, les huiles usagées sont en effet classées en « déchets dangereux ». Jusqu’en 2016, la réglementation avait posé le principe de la gratuité de la collecte avec la possibilité pour les collecteurs de valoriser ces huiles soit comme combustible industriel soit par régénération, avec une priorité donnée à cette dernière voie de valorisation. 


2016 : la prestation de ramassage devient en majorité payante 

Avec l’effondrement du prix du baril de pétrole en 2015, les coûts d’enlèvement à la charge des collecteurs agréés n’étaient plus couverts par la seule valorisation des huiles usagées ramassées. "Afin de permettre à la filière de traverser la crise", le ministère de l'Environnement a mis « temporairement » fin à l’obligation de gratuité de la prestation d'enlèvement des huiles moteurs usagées chez les détenteurs (garagistes, industries, déchetteries disposant de conteneurs à cet effet, etc.) via l’arrêté du 8 août 2016. 


5 collecteurs agréés dans le Nord et le Pas-de-Calais

L’agrément préfectoral est délivré pour une période de 5 ans. Pour l’obtenir ou le renouveler, l’entreprise doit justifier de moyens de collecte (camions ADR), de la conformité de son installation de stockage-regroupement.  Selon la réglementation et sauf dérogation, le ramasseur agréé doit procéder dans un délai de quinze jours à l'enlèvement de tout lot d'huiles usagées supérieur à 600 litres qui lui est proposé.

 

Aurore VASSEUR
Conseillère, Service Environnement